L’ordonnance n° 2020-430 du 15 avril 2020 restera dans les mémoires comme la première mesure confiscatoire de congés !

Télécharger le document

Si 430 rappelle aux amateurs de belles autos, la célèbre Ferrari présentée au Mondial de 2004 ;
l’ordonnance n° 2020-430 du 15 avril 2020 restera dans les mémoires comme la première mesure confiscatoire de congés.
Alors même qu’il reconnaît une mobilisation exceptionnelle des agents et salariés publics pour gérer la crise que subit notre pays et garantir la continuité de l’État et des services publics essentiels et qu’il souligne qu’une fois la crise passée, aux côtés des salariés du secteur privé, placés comme eux en situation de confinement, les agents publics auront un rôle important à jouer pour relancer l’activité dans notre pays, le Gouvernement prétend que pour garantir la continuité des services publics, en évitant toute désorganisation et en invoquant l’exigence d’un esprit de solidarité avec les salariés du secteur privé appelés à consentir d’importants efforts pour la sauvegarde de leurs entreprises et de leurs emplois, la seule priorité serait d’amputer, sans concertation, 5 à 10 jours de congés à certains catégories d’agents.

» Lire la suite